Home

Les critiques de Marion

Commentaires

(A propos de I 11, le 29/01/2023)
Une séance où il faut accepter la dimension très contemplative du 2e court. Les images sont très belles et l'histoire touchante mais le rythme assez lent et la fin en suspens. Les autres cours sont intéressants et sur des sujets variés. Le suspense laissé par les synopsis qui décrivent les films dans le catalogue permet aussi de vouloir en savoir plus à chaque fois. Je n'en dis donc pas plus ici.

(A propos de I 1, le 29/01/2023)
Une très bonne séance à mon sens avec des courts métrages variés et aucun qui ne soit indigent. Il y a de l'humour avec le 3ème et le dernier, de la tendresse et de l'émotion dans le 2ème notamment et on se laisse porter par de belles ambiances dans le 4éme.

(A propos de F 7, le 29/01/2023)
Séance assez plombante au niveau des sujets traités si on s'en tient aux trois premiers. Invisibles tourne au film d'horreur avec une fin assez nulle, Aban traite d'un sujet intéressant et terrible à la fois pour les jeunes garçons qui souhaitent transitionner mais en sont empêchés par un régime conservateur mais le jeu d'acteur est assez fade. Feux est dur à regarder même s'il est très court car il ne faut pas craindre la violence envers les animaux. Les deux derniers courts sont un peu plus légers : Lions se laisse regarder même si les laveurs de vitres sont assez peu crédibles, la manière de les amadouer est inédite. Le dernier court est super !

(A propos de I 5, le 29/01/2023)
Une séance assez inégale à mon sens avec des courts métrages très forts et percutants sur des sujets hélas d'actualité (Bergie et 48 hours) mais aussi un rythme hélas très long pour le documentaire allemand de 27 min malgré des images très belles. Please hold the Line se laisse regarder mais ne m'a pas marqué plus que ça (pas vraiment bien joué). Quant à Daphné, la solution trouvée pour avoir plus d'affection est assez choquante effectivement...

(A propos de F 12, le 30/01/2023)
Une très bonne séance à recommander ! Notamment pour "Des jeunes filles enterrent leur vie" avec de très bonnes comédiennes (dont Aloise sauvage !) et "Ville éternelle", un scénario qui fonctionne très bien et nous rend les personnages attachants. "Bouche en coeur" est court mais réhabilite bien le personnage de la "Cagole marseillaise". "Tom veut rentrer" est très mignon avec ce père et cet enfant malentendants voulant faire du stop sur cet aire d'autoroute. Attention quand même à avoir le coeur bien accroché pour "Ecorché" qui est quand même très malaisant et gore, même si la technique est remarquable.


Coups de cœur

(A propos de I 5, le 29/01/2023)
48 hours est vraiment magnifiquement interprété et très touchant

(A propos de F 7, le 29/01/2023)
Les grandes vacances est non seulement très drôle pour décrire cette vie de camping par une néophyte qui n'avait pas prévu de telles vacances et ce court est porté par une très bonne commedienne qui plus est !

(A propos de F 12, le 30/01/2023)
Des jeunes filles enterrent leur vie avec un jeu d'actrices au top et une belle réflexion sur l'amour et les enterrements de vie de jeunes filles qui ne se passent pas exactement comme prévus. Très belles images, couleurs et ambiances qui plus est.

(A propos de I 11, le 29/01/2023)
mention spéciale pour L'éboueur qui arrive à retranscrire de manière très intéressante les souvenirs qui se mêlent aux discussions d'un repas de famille.

(A propos de I 1, le 29/01/2023)
My year of dicks est très drôle et intéressant au niveau technique en variant les styles de chapitres en chapitres. As sacrificadas est porté par de très bonnes comédiennes. La fumée pique les yeux est tragiquement drôle.